Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

...la lettre à mon cher Pôle

...la lettre à mon cher Pôle
Cher Pôle,
Je me suis invitée chez toi (laisse-moi te tutoyer, on se connaît depuis un moment maintenant), tu m'as accueillie à bras ouverts.
Un speed-dating prévu dès nos premiers échanges, je t'ai trouvé très entreprenant, pas pour me déplaire. Nos rapports ont été cordiaux, nos premiers regards en disaient longs, je t'ai dit ce que j'attendais de toi, tu m'as prévenue que tu ne me laisserais pas comme une vieille chaussette, tu étais là pour moi.
Et puis j'ai attendu.
J'ai attendu que tu me donnes des nouvelles, des pistes, des informations, mais silence radio. Bien sûr en attendant, j'ai fait mes recherches, je me suis informée, j'ai progressé. J'ai donc repris un rendez-vous avec toi, j'ai attendu un peu ta réponse, mais tu as dit oui. Je t'ai alors reparlé de mes projets, de ton accompagnement, mais tu m'as dit qu'il fallait que j'avance seule, ce que j'ai fait. 
Les jours, les mois ont passé, j'ai avancé dans mes démarches sans ton aide, comme je pouvais. Et puis je t'ai redemandé un rendez-vous. Tu m'as encore laissé poireauter quelques jours, puis tu m'as dit oui. Tu joues un peu avec mon coeur, mais je commence à être habituée. 
Je t'ai parlé, tu m'as écoutée, j'ai trouvé notre rendez-vous plutôt sympa.
Et puis il y a eu cette lettre, quelques jours plus tard:
"Madame,
Vous avez été convoquée à un entretien, (....) or vous ne vous êtes pas présentée (....) en l'absence de réponse ou de motif légitime, je serai contraint de procéder à votre radiation (...)
ce qui entraînera une interruption de votre indémnisation (...)
blablabla salutations distinguées,
le directeur de l'agence."
Voilà comment me mettre de très bonne humeur dès le matin, avec une petite suée en prime. Me faire sentir fautive alors que je te donne de mes nouvelles plus que tu m'en donnes, tu es pervers en plus. Si ça t'amuse de jouer au Père Fouettard un mois avant Noël, tu sais à quel point j'aime l'humour, tu en as à revendre apparemment.
C'est MOI qui demande un rendez-vous, je m'y rends bien sûr, et je reçois cette belle lettre de toi, mon cher Pôle. Je n'ose même plus te téléphoner, ton service est payant, pffff, tu n'as vraiment rien pour plaire finalement.
Allez, vivement que je ne te vois plus, petit ingrat.
 
 

 

N'hésite pas à cliquer sur le bouton "j'aime cet article" ci-dessous, et partager, ça fait toujours plaisir!
Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Je l'avais commenté il y a quelques années et je le relis différemment aujourd'hui. Peut-être parce que je ressens encore mieux tes mots aujourd'hui. Avancer et se débrouiller seule... c'est ce qu'il faut faire.

A très vite !
Répondre
F
Oui quand on a les pieds dedans on voit à quoi on a à faire... bisous
L
Ah ce Pôle, il m'en fait voir des vertes et des pas mûres aussi.. Moi, il m'a carrément informé d'un rendez-vous passé alors que : 1) je n'ai jamais été convoquée 2) je n'y suis jamais allée. Explications? Aucune, il parait que j'ai dû y être et avoir oublié. Je veux bien, j'oublie mes pâtes sur le feu parfois... Mais un rendez-vous avec un conseiller PE? Je ne peux pas oublier ça, ça reste gravé dans nos mémoires tellement c'est désolant (j'en ai écrit un petit récit en quelques actes - 2 sont déjà publiés, le 3 se prépare ! - sur mon blog, n'hésite pas à partager ton expérience!) bon courage, persévérance ! :-)
Répondre
F
ah ouais effectivement ça envoie du pâté ça aussi :D je vais aller voir ton blog, merci pour ta visite, tu es la bienvenue! bises
C
Le coup classique! Sacré Pôle!
En tout cas ta lettre m'a bien fait rire, tu as raison de le prendre avec humour, il vaut mieux ça plutôt que l'inverse.
Bon courage à toi, je sais que la période de chômage est difficile (j'y suis restée pendant près d'un an et demi)!
Répondre
F
Merci Cynthia! Oui, vaut mieux rigoler de tout, sinon on passe sa vie à pester! bises
T
Oh la vache ma Flo, ce qu'ils peuvent être C***, ils ne vont pas plus loin que la procédure papier et n'ont rien à faire de savoir s'ils vont mettre les gens dans la panade...j'espère que ça va vite se régler! Quelle galère ..j'ai envie de te dire Vive la France!!!

Pleins de gros bisous ma Flo!

Tiff
Répondre
F
héhé, surtout que je m'y suis rendue, à mon entretien, que j'ai demandé :D bref, j'ai envoyé un mail, tout devrait revenir dans l'ordre ;) bisous bisous
T
C'est une bataille sans fin... je suis bien contente d'en être sortie depuis peu !
Répondre
F
T'inquiète je n'attends rien de lui! Juste je ne veux pas de lettre pourrie comme celle -ci!bises
S
AHHH ce cher Pôle, déjà c'est toi qui fais les efforts pour avoir de ses nouvelles mais en plus il te met des batons dans les roues. Ne te laisse pas faire, courage à toi !

Poutoux
Répondre
F
Héhé oui c'est normal de ne pas être assistée non plus, d'ailleurs je ne veux pas, juste qu'ils évitent les erreurs le peu de fois où on est en contact!ça te donne l'impression d'être en faute! Bisou bisou
M
Coucou ma belle !
Ah ma mère elle avait le même soucis décidément ce cher Pôle adore faire ça à tous le monde haha ^^
Ton article dis la vérité je te comprends parfaitement !! En espérant que ce cher Pôle change dans le bon sens ! xD
Bisous ma Flo <3
Répondre
F
j'adooooore les surprises de ce genre ;) bisous bisous
J
J'ai connu ça également, Pole est un doux menteur, qui nous dit des mots doux et que tout se passera bien et en fin de compte nous largues comme une vieille chaussettes. Bref on ne peut compter que sur soi... Biz Jeny
Répondre
F
le truc c'est que même en ne comptant que sur soi-même, ce que je conçois, il ne m'aide pas mais me freine, allôôô !!! Bisous bisous
J
Si je pouvais je t'embrasserai, j'ai vécu la même mésaventure avec cet ingrat, je n'ai pas su le quitter assez tôt et il m'en a fait voir des vertes et des pas mûres, j'ai aujourd'hui une haine féroce envers lui... parce qu'il est toujours dans ma vie mais m'ignore total ! pfff...
Répondre
F
je prends ta bise virtuelle ;) en fait je ne compte que sur moi-même, admettons, mais faudrait quand même pas qu'il me mette des bâtons dans les roues ;) bises et bonne soirée